Kevin Trudeau Ecrit au Sherif Joe

Kevin Trudeau Ecrit au Sherif Joe

En rupture avec la tradition, le président Trump a décidé d’accorder la grâce présidentielle dès son premier mandat! Hallelujah, ce qui a été fait une fois, peut être refait.
Voici la lettre de félicitations de Kevin au Sheriff Joe
______________
Cher Joe,

Vous êtes un héros américain.

Je viens d’entendre la bonne nouvelle selon laquelle le président Trump vous a gracié!

FÉLICITATIONS!! Je suis TELLEMENT content pour vous!

Vous devriez à présent recevoir une médaille du président pour tous vos services rendus à l’Amérique:

– pour appliquer sans crainte les lois;
– et pour défendre sans crainte la Constitution.

C’est Kevin Trudeau qui vous écrit, auteur à succès numéro un du NY Times de 6 livres (près de 50 millions d’exemplaires vendus), ancien animateur de radio, célébrité de la télévision, défenseur de la liberté pour la santé naturelle et promoteur de la liberté d’expression.

Je suis aussi un partisan de Trump à 100% et votre fan et franc supporter depuis des années.

Je vous ai vu sur l’antenne de Fox parler de votre calvaire avec «le système judiciaire d’extrême gauche d’Obama et le département de justice».

J’ai regardé avec émerveillement comment un professionnel de l’application de la loi de 50 ans, faisant tout ce qu’il pouvait faire pour protéger les CITOYENS légaux d’Amérique, a été injustement la cible du Département de Justice d’Obama, simplement parce qu’il faisait son travail.

J’ai été stupéfait de constater que, lorsqu’ils ne pouvaient pas vous accuser de «crime réel», ils vous ont accusé «d’outrage criminel à la cour» pour avoir «délibérément violé une ordonnance du tribunal», là où un juge activiste partial et préjudiciable, avec des vues politiques évidentes, possède entre ses mains la virtuelle «toute puissance divine» sur vous lorsque vous êtes dans son tribunal.

Cette chasse aux sorcières politiques, tout simplement parce que vous faisiez votre travail et que vous appliquiez les lois sur l’immigration, les lois mêmes que le Congrès a adoptées, mais que les médias de destruction de Trump et les vieux bureaucrates du Deep State ( Etat souterrain) d’Obama détestent.

Moi aussi, j’ai été la cible du département de justice d’Obama. Une chasse aux sorcières politique a été lancée contre moi par les mêmes personnes qui s’en sont prises à vous.

Quand toutes les agences qui m’observaient n’ont pu m’accuser d’un «vrai crime», elles m’ont poursuivi avec la même accusation « d’outrage à la cour », comme vous.

Moi aussi, j’ai été reconnu coupable d’outrage criminel à la cour pour avoir «violé volontairement une ordonnance du tribunal».

Tout ce que j’ai fait a été de parler de mes livres à la télé, d’exprimer mon point de vue conservateur, de partager mes opinions personnelles et d’exercer mon droit au premier amendement.

J’ai été condamné à la plus longue peine d’emprisonnement dans l’histoire américaine pour outrage à la cour… une peine énorme de 10 ans!

À ce jour, j’ai épuisé tous les appels et j’ai déjà effectué près de 4 ans en prison fédérale.

Maintenant que tous mes appels ont été épuisés, j’ai écrit au président pour lui demander de me gracier ou au moins de commuer ma peine au temps effectué et de me faire libérer immédiatement.

J’ai aussi écrit au président pour aller dans sons sens concernant votre grâce! Je suis tellement content qu’il l’ait fait! Cette lettre est jointe.

Je vous ai entendu dire sur Hannity que vous vouliez peut-être écrire un livre sur la façon dont un tel système pouvait condamner à l’outrage quelqu’un ayant un tel mérite pour les services mirifiques rendus à l’Amérique et qui applique la loi, comme vous.

Les retombées de l’administration Obama au sein du département de Justice ont simplement été une «chasse aux sorcières politiques» contre vous, comme ils l’ont fait à mon encontre. Ils l’ont fait parce qu’ils détestent notre politique.

J’ai moi aussi le même intérêt pour un livre sur cette folle gauche libérale d’Obama. Je pense que nous avons beaucoup en commun. Par exemple, toutes ces choses qui se sont produites dans mon cas et qui se sont, j’en suis sûr pour beaucoup d’entre elles, similairement produites dans votre cas:

-Le juge était totalement partial et a montré ce biais de façon flagrante. Il n’était pas un arbitre objectif des faits, mais un juge activiste avec un agenda politique

-Le juge a accordé pratiquement toutes les requêtes de l’accusation (comme le font la plupart des juges car ils sont pour la plupart ex-procureurs) et a rejeté pratiquement toutes mes requêtes. A un moment donné, nous avons interrogé le juge au sujet d’une motion que nous avions déposée et il a dit: «Je ne l’ai pas vue ou lue, mais elle est refusée de toute façon, peu importe le sujet».

-l’agent de probation est censé être indépendant de la poursuite, mais il m’a dit qu’il travaillait avec le procureur et le juge pour s’assurer d’obtenir le temps maximum de peine de prison (et il a dit que le système fonctionne ainsi pour tous les accusés).

– la loi a été ignorée; les faits ont été ignorés; ce que je pensais a été ignoré; ce qui était mon intention a été ignoré; et le juge a émis ses ordres en fonction de sa politique et de ses convictions personnelles

-le département de justice de Clinton et d’Obama (en fait, les états-majors de Clinton et d’Obama et les bureaucrates carriéristes du ministère de la Justice), ont reçu l’ordre de me «discréditer» et de me «réduire au silence»

-Je n’étais pas autorisé à prononcer les mots « Premier Amendement » au tribunal. Je ne pouvais pas utiliser le Premier Amendement pour ma défense.

-Je n’ai pas été autorisé à produire un seul témoin ayant acheté le livre en question et à dire qu’il l’appréciait

-Je n’ai pas été autorisé à montrer que j’étais diligent en essayant d’obéir aux ordonnances du tribunal et que je suivais simplement l’avis juridique d’un avocat

-le juge a dit que si je plaidais coupable, il me donnerait un maximum de 6 mois de prison, alors que si j’exerçais mes droits légaux à un procès, il envisagerait de me condamner à LA PRISON A VIE!

-le juge a dit que mes livres et opinions étaient «sans valeur» et que me mettre en prison pendant 10 ans était nécessaire pour «protéger le public américain des idées dangereuses de Trudeau présentées dans ses livres et à la radio» et pour «envoyer un message à d’autres personnes qui penseraient comme Trudeau ». Mes «idées» sont les idées du programme de Trump, les opinions conservatrices sur l’immigration et l’application de la loi, et l’exposition des bureaucrates du « Deep State » (« l’état sousterrain») d’ Obama, à tous les niveaux du gouvernement.

-il n’y avait pas de victimes; non merci, tout allait pour le mieux; et je n’ai pas reçu d’ordre de ‘rembourser »quelqu’un

-il s’agissait d’un livre à 19 $ protégé par le premier amendement, que tous les acheteurs (plus de 5 millions de personnes) ont adoré!

La liste se rallonge de plus en plus.

VOUS avez été traité si injustement. Le juge et l’ensemble du «système» libéral de gauche infesté, étaient de tout évidence contre vous pour des raisons strictement politiques. Ils vous avaient manifestement et complètement jugé avant l’heure à votre encontre. La même chose est arrivée avec moi.

Sachez que je suis de votre côté à 100%. Je vous respecte grandement et je VIS EN PRISON. Peut-être pourrions-nous travailler ensemble sur le livre. Je suis plus que disposé à aider de quelque façon que ce soit, si vous en éprouvez le besoin ou l’intérêt. Tout ce qui sera parfait pour vous sera à 100% parfait pour moi.

J’ai 6 best-sellers au NY Times et plusieurs best-sellers n°1, avec près de 50 millions d’exemplaires vendus. J’ai des millions de partisans fidèles dans chaque état. Tout nouveau livre que je sors est automatiquement un best-seller. Nous pourrions vraiment exposer la vérité et aider l’Amérique à devenir un endroit plus sûr. Nous pourrions vraiment promouvoir le programme de Trump et refaire à nouveau la grande Amérique.

Quoi qu’il en soit, je peux vous aider concernant ce que vous voulez faire, je suis très ouvert et volontaire.

Je joins des éléments que j’ai envoyés au président et je vous en enverrai d’autres ces prochains jours.

Vous trouverez plus de détails concernant mon cas sur KevinTrudeau.com

J’ai déposé une demande officielle de commutation de peine auprès du Bureau des grâces présidentielles, demandant au président de me gracier ou au moins de commuer ma sentence.

J’espère aussi que si vous avez des contacts avec le président, vous l’encouragerez à me gracier ou, au moins, à accorder ma requête en commutation de peine, à réduire ma peine au temps effectué et à me faire relâcher immédiatement.

4 ans de prison pour avoir simplement parlé d’un livre à la télévision et sans être accusé de «fraude» ou de tout autre crime réel, c’est fou. Devoir être accusé d’«outrage à la cour», et devoir être confronté aux ordres du département de justice d’Obama pour des raisons politiques est si injuste.

J’espère que vous pourrez peut-être me sauver.

Vous êtes un grand homme et un grand Américain. Je vous soutiens à 100%. Beaucoup de mes lecteurs, auditeurs de radio et ceux qui m’ont regardé à la télévision pendant des décennies, vous soutiennent également, dans la mesure où j’ai souvent parlé de vous et de votre travail de mise en application de la loi.

Je soutiens le président et son agenda à 100% et je l’ai soutenu très ouvertement depuis des décennies. Quoique puisse faire le président à mon sujet, il aura toujours mon soutien à 100%.

Je vous souhaite tout le meilleur et espère avoir de vos nouvelles bientôt !!

Votre ami et supporter,

Kevin Trudeau 18046036
Mobile B – Camp de prisonniers fédéral
Maxwell AFB
Montgomery, AL 36112
____________
Connaissez-vous Sheriff Joe ou un de ses proche ? Imprimez et envoyez une copie de cette lettre pour vous assurer qu’il l’obtienne. Il a été très occupé depuis sa grâce. Tweetez et partagez via les réseaux sociaux en utilisant #FreeKevinTrudeau

Leave a response