Ed Foreman écrit à la Maison Blanche …

Ed Foreman écrit à la Maison Blanche …

Je suis l’ancien membre du Congrès américain Ed Foreman. Kevin Trudeau a envoyé la lettre ci-jointe au président Trump (Kevin et moi avons envoyé plusieurs autres lettres au président au cours de ces 8 dernières semaines).

Le président et l’administration sont dans une position unique pour créer une immense bonne volonté, avec des millions d’électeurs des deux bords. C’est une chose pour laquelle les « partisans de Trump » ainsi que les « ennemis » de Trump, aimeront et encourageront le président.

Je vous prie de bien vouloir examiner la lettre ci-jointe et vous verrez comment.

Si vous le pouvez, veuillez vous assurer que le président la reçoive.

Des millions de personnes qui n’ont pas voté pour le président Trump peuvent maintenant être influencés positivement pour embrasser et soutenir le président et les républicains.

Des millions de personnes qui ont voté pour le président Trump peuvent maintenant être galvanisés pour soutenir le président et le parti républicain avec encore plus de zèle.

La question porte sur la liberté d’expression, le premier amendement, la censure gouvernementale et l’abus de pouvoir.

La question inclut un système judiciaire hors contrôle.

C’est au sujet de « brûler des livres » et de faire taire les critiques du gouvernement et d’intérêts particuliers.

Ce sont des questions qui affectent des millions d’Américains. En prenant des mesures, le président sera encouragé et félicité par les électeurs de tous les partis politiques.

Les partisans de Kevin incluent ceux qui ont voté pour et ont soutenu le président Trump. Mais ils incluent aussi ceux qui s’opposaient au président Trump.

Kevin a une énorme influence sur un groupe d’électeurs extrêmement nombreux et politiquement divers. La seule chose que les fans de Kevin ont en commun, c’est qu’ils croient en Kevin et écoutent Kevin.

Kevin a été horriblement maltraité par le gouvernement, les principaux médias et le système judiciaire. Les gens le savent et ils sont outrés. Les gens savent que si le gouvernement peut faire ça à Kevin (le jeter en prison pendant 10 ans pour avoir écrit un livre et en avoir parlé à la télévision), tout le monde pense que personne n’est en sécurité en Amérique.

Commuer la peine de Kevin et le racheter renverra aux peurs de tant de gens. Libérer un auteur en prison (inculpé seulement d’outrage à la cour) dont le seul vrai crime était d’exposer la corruption entre la FDA, la FTC, les compagnies pharmaceutiques et les principaux médias, fera gagner le soutien de millions d’électeurs américains du spectre politique tout entier.

C’est une opportunité positive unique pour le président.

Si vous avez des questions, je vous en prie, appelez-moi à

Sincèrement vôtre,

Ed Foreman

Ancien membre du Congrès américain

Leave a response